silhouette-2480321__340

Au travers de ce blog, je souhaite vous partager comment vous pouvez faire face aux aléas de la vie?

Comme vous tous et toutes, je rencontre des moments inconfortables (pour ne pas utiliser le mot difficile)

J'ai pris la décision de vivre dans l'instant présent, je m'occupe de ce qui m'arrive au moment où cela arrive. 

Et je cherche une solution pour me sentir le mieux possible et me recentrer sur l'action qui me permet d'avancer dans ma journée. 

Je vous partage un moment comme peut-être vous en avez déjà vécu.

 

Un matin pas comme les autres

Je me suis levée un matin, je dirai presque en pleine forme (s'il n'y avait pas eu le réveil, ce serait au top)

Je prenais un petit déjeuner en compagnie de mon compagnon, je jouais avec mon chat.

Puis un message, un appel reçu et l'ambiance devient éléctrique. L'appel a mis mon conjoint dans une colère.

Il parle fort, ses mots expriment un mécontentement, il est vraiment hors de lui et je comprends pourquoi

cette colère est présente. Un malentendu, une action de l'autre ( au bout du fil) , au mauvais moment, à la mauvaise personne

et s'enchaîne une série de perte de temps, de rappel téléphonique, de nouvelles actions à mettre en place. 

 

Mais est-ce ma colère?

Et sans le vouloir, je subissais cette ambiance éléctrique. 

J'avais envie d'intervenir! Mais je savais que ce n'était pas le moment d'en rajouter!

Je me suis posé la question : est-ce que cela dépend de moi?

Je savais que non.

j'essayais de ne pas intervenir, ce n'était pas ma colère.

Peut-être que si j'intervenais la réponse de l'autre qui est dans un état de "non retour" peut me blesser

et j'aurais envie de réagir avec la même intensité.

 

Si vous intervenez, vous allez chacun de votre côté créer une escalade

dans les mots, les émotions,

et vous serez peut-être dans une colère mais pas pour la même raison.

 

Avant tout prendre du recul.

Soit émotionnellement, rester dans la même pièce, et continuez votre petit déjeuner ou la tâche que vous faisiez.

Ou asseyez vous calmement et faites quelques respirations, une façon de créer un bouclier autour de vous.

Soit physiquement, quittez la pièce calmement, pas besoin de claquer les portes pour montrer votre mécontentement.

 

Le calme après la tempête

La colère comme toute émotion a besoin d'être exprimée, mais chacun l'exprime à sa manière.

Imaginez cette émotion dans une cocote à pression. 

Elle bouillone, elle monte à une température très élevée est dès que la vapeur s'echappe,

le calme revient

Et le  fait de ne pas avoir alimenté cette émotion, vous vous retrouvez sur le même terrain d'entente.

 

Le besoin d'exprimer simplement ce que j'ai ressenti.

Très souvent j'utilise, les principes de la communication non violente pour exprimer mon ressenti.

Si besoin, je me dessine le bonhomme 

téléchargement

Et je construis ma phrase, je la prépare par écrit.

Au début, je mettais beaucoup de temps, mais petit à petit, je jonglais avec le petit bonhomme et je suis sure que vous pouvez aussi y arriver. 

Les résultats sont surprenants, je vous propose d'essayer.

Pensez à vous exprimer en "je".

Pensez à vous recentrer sur vous-mêmes. 

Et restez dans l'instant présent, lorsque cette étape est passée, elle est passée, elle est derrière vous.

Avez-vous le besoin d'en parler, c'est normal, mais parlez-en à la personne concernée ou peut-être à une autre personne.

N'en faites pas votre histoire de la journée.

 

retrouvez-moi sur le site : www.vibrer-votre-vie.com et inscrivez-vous à la newsletter.

Vous découvrirez d'autrez principes de la communication non violente. ou d'autres coaching au quotidie